Actu sport

LE CARNET DE NOTES DES BLEUS : FAUCONNET ET DORIN TOUT PRÈS DU JACKPOT

LE CARNET DE NOTES DES BLEUS : FAUCONNET ET DORIN TOUT PRÈS DU JACKPOT

Thibaut Fauconnet (Short-track) : B +

Le coup était Presque parfait. Un premier tour maitrisé, une demi-finale opportuniste et une finale d'abord attentiste avant de porter l'estocade au bon moment… Thibaut Fauconnet était dans le coup pour le podium lorsqu'il a été emporté bien malgré lui par la chute du favori, le Sud-Coréen Hwang Dae-Hon, prenant au passage sa lame dans le visage. "A deux tours de l'arrivée, je suis médaillé, et deux tours après, je suis septième. Je ne fais rien de mal, ma course est parfaite", a-t-il pesté. La réussite fait aussi partie du jeu en short-track. C'est peut-être ce qui a manqué à Fauconnet pour apporter samedi à la France sa première médaille dans ces Jeux 2018.

Les filles du biathlon : B

Pas de médaille mais un résultat d'ensemble satisfaisant pour les Françaises. Ce n'est pas rien car le sprint pose aussi les bases de la prochaine épreuve, la poursuite. Marie Dorin se disait moribonde, elle avait bien caché son jeu. Rapide sur les skis (6e temps), elle a échoué à une quatrième place qui offre davantage de promesses que de regrets. Justine Braisaz, Anaïs Chevalier et Anais Bescond ont toutes commis deux fautes (contre une à Dorin) et terminent respectivement 10e, 16e et 19e. Gros regrets pour Braisaz, qui, avec une faute en moins au tir, avait le podium dans le viseur.

Les filles sur le skiathlon : B-

Mention bien pour Anouk Faivre Picon, 13e du skiathlon, ce samedi à Pyeongchang. Les deux autres Bleues au départ, Aurore Jean (23e) et Coraline Thomas Hugue (29e), terminent un peu plus loin. Leurs ambitions seront surtout collectives, lors de ces Jeux. Les trois fondeuses − alors accompagnées de Célia Aymonier, depuis passée au biathlon − avaient fait fort à Sotchi, il y a quatre ans. Elles avaient obtenu une 4e place inédite pour un relais féminin français, devançant notamment la Norvège, sur 4 x 5 km. Cette année, c’est la jeune Delphine Claudel (21 ans) qui complètera le quatuor tricolore, en lice samedi prochain.

Les garçons sur le saut à ski : B-

Du haut de ses 17 ans, Jonathan Leraoyd a réussi une jolie performance en se qualifiant pour la manche final, soit parmi les trente meilleurs sur le petit tremplin. Il termine à la 27e place au final et a rempli son contrat. Une prose pour l'avenir. résultat beaucoup plus décevant pour Vincent Descombes Sevoie, 43e du premier saut et qui n'a pu accéder à la dernière manche. Il espérait un peu mieux.

 

Jonathan Maillard

février 10th, 2018

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *