Actu France - Monde

La voiture de Fillon braquée, un ordinateur et des munitions volés

La voiture de Fillon braquée, un ordinateur et des munitions volés

L'entourage du candidat LR a confirmé ce "vol à la roulotte", qui a eu lieu en marge d'un meeting à Lille mardi 18 avril dans la soirée.François Fillon a été victime d'un vol mardi 18 avril dans la soirée. Une voiture de location, utilisée pour transporter le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle, a été braquée par un ou plusieurs individus en marge d'un meeting organisé à Lille. Plusieurs objets de valeur ont été dérobés, rapporte ainsi Le Parisien .

Les faits se sont déroulés dans la soirée, quand François Fillon prononçait son discours devant ses militants. Un officier de sécurité et un chargé de mission auprès du candidat étaient en train de passer une commande dans un restaurant de Lesquin, dans la banlieue lilloise, quand le véhicule, un Renault Espace, a été braqué. Les auteurs de ce vol à la roulotte ont réussi à s'emparer d'un ordinateur portable, de munitions d'arme, de deux brassards siglés Police et d'une clé USB contenant des données considérées comme sensibles.

L'ordinateur « neutralisé à distance »

L'entourage de François Fillon a confirmé ce vol auprès du Parisien. L'ordinateur volé, un MacBook, a pu être « neutralisé à distance ». Les proches du candidat LRont toutefois minimisé l'importance des données contenues sur la clé USB, précisant qu'il s'agissait « de photos personnelles et pas de données sensibles ». Le vol à la roulotte a immédiatement été signalé à la police et une plainte a été déposée.

Ce n'est pas la première fois qu'un candidat à l'élection présidentielle est l'objet d'un vol. En janvier dernier, Jean Lassalle avait été victime d'un carjacking à Narbonne. Alors qu'il faisait une sieste dans sa voiture à l'heure du déjeuner, l'ex-député du MoDem avait surpris un homme en train de lui voler ses affaires. Le voleur avait réussi à dérober un sac à dos contenant des effets personnels. Et comme le révélait Le Point.fr, le véhicule servant à la sécurité d'Emmanuel Macron a été dévalisé lundi 17 avril.

 

Jonathan Maillard

avril 20th, 2017

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *